Poussières d’Harmattan


En ce moment, c’est la saison sèche et fraîche. A Ouagadougou situé sur le plateau mossi (du nom du peuple dominant dans la région), on apprécie un bon 33° à midi (comme à l’instant où j’écris ces lignes), et un petit 13° au coeur de la nuit. C’est aussi la période où souffle l’Harmattan.

L’harmattan est un vent  chaud, sec et poussiéreux d’Afrique de l’Ouest qui souffle vers le sud en provenance du  Sahara dans le golfe de Guinée en hiver, entre la fin novembre et le milieu du mois de mars.

Chargé de poussières et de sables (fines particules de 0,05 à 1 micromètre), il peut obscurcir l’atmosphère durant plusieurs jours et favorise les épidémies de méningite dans les pays sahéliens, notamment au Burkina Faso et au Mali, la fragilisation des muqueuses par les particules en suspension facilitant le passage du méningocoque dans le sang.

Wikipédia

L’air assèche le nez et on ressent parfois un picotement désagréable jusque dans les sinus… Mes collègues burkinabés m’ont conseillé de mettre dans les narines un peu de beurre de karité. Ainsi, la pellicule grasse retient la poussière et les parois de la muqueuse sont réhydratées. C’est très efficace. En revanche, à la maison, je n’ai pas de solutions : le sol nettoyé le matin est immanquablement recouvert d’une fine pellicule de poussière rouge à la tombée de la nuit. Les particules sont si fines qu’elles s’incrustent, le meilleur exemple étant la table de jardin en plastique, blanche l’année dernière, désormais orange.

La poussière est si dense qu’elle forme un brouillard très opaque qui noie les formes et réfléchit la lumière et certaines nuits, les lampadaires ressemblent à une multitude de lunes et les phares des mobylettes à une pluie d’étoiles filantes.

Deux lunes-lampadaires et étoiles à moteur

Publicités

6 réflexions sur “Poussières d’Harmattan

  1. Bonjour,
    Je suis une étudiante burkinabé au Maroc. Je viens de découvrir le blog et je l’ai trouvé sympat. Cette période de poussière est assez désagréable mais j’avoue qu’elle me manque…Mon pays me manque. Je rentre pourtant chaque année mais en été (ici), ce qui fait que je n’ai pas vu d’harmattan y’a un bon moment. Merci pour ce court instant de magie que vous m’avez fait vivre à travers ces articles sympats sur mon pays. Je compte revenir souvent pour lire d’autres articles aussi cool.

    Lyne

    • Bonsoir Lyne et bienvenue à toi!
      merci d’avoir laissé ton impression, je suis touchée que tu aies aimé cet article. N’hésite pas à revenir et à intervenir sur le blog, surtout si tu vois des choses qui méritent d’être corrigées!
      marjorie

  2. Bonjour Marjorie,
    En tant que Burkinabé, voici mon avis sincère sur vos écrits: ils sont tout simplement extraordinaires et reflètent le plus fidèlement possible les réalités du pays! à chaque fois que je suis coupé des réalités, j’en relis quelques uns de vos articles pour me remettre dans le bain!!
    Il m’arrive parfois de me poser la question de savoir si vous êtes écrivain ou pas!!
    Dans tous les cas, si vous écrivez un livre sur le Burkina, je serai le premier acheteur et je ferai la promotion de ce livre!!
    Je suis aussi convaincu que plusieurs burkinabé résidant à l’étranger seront de mon avis!!!!

    PS: je suis tombé sur vos écrits en cherchant des infos sur le Burkina afin de préparer mon retour définitif, et franchement j’ai trouvé le contenu très riche en information utile!!
    Je vous encourage à écrire davantage sur mon pays, le pays des hommes intégrés. Au passage j’aimerais savoir si vous êtes burkinabé ou pas.

  3. Merci Tapsaid! Je ne suis Burkinabé (mais Française), mais j’ai beaucoup apprécié vivre à Ouaga, et les Ouagalais… Merci beaucoup de m’avoir laissé un commentaire aussi chaleureux!! Pour l’instant, je vis au Liban. J’aimerais enrichir mon blog de nouveaux articles sur ce pays, mais mon travail de professeur de français ne me laisse pas beaucoup de temps libre.
    En tout cas, je vous souhaite un excellent retour au pays!
    Marjorie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s