Vaudou : le miracle de la forêt de Ouidah


Le Vaudou était la religion pratiquée dans les grands royaumes qui occupaient le territoire du Bénin actuel, autrefois appelé Dahomey par les colons français. Avec le commerce des esclaves, il s’est répandu dans les Caraïbes et au Brésil. Les esclaves allaient à l’église le jour, mais la nuit, ils continuaient de vouer un culte à leurs divinités et fétiches.

Tout le monde pense savoir ce que le Vaudou : faire revenir les morts sous forme de zombies à grand renfort de poulets ou de chèvres sacrifiées, ou jeter des sorts en enfonçant des aiguilles dans une poupée représentant votre pire ennemi(e). C’est la version qu’en a donné le cinéma. Mes films préférés sur le sujet sont :

Angel Heart où Mickey Rourke joue le rôle d’un détective sur le retour qui enquête pour le compte d’un certain Louis Cypher. Je ne raconte pas l’histoire, je préfère vous laisser découvrir.

I walked with a zombie, de Jaques Tourneur, tourné en 1943. A voir absolument!

Emblème vaudou, propriété de l'Unesco

Le vaudou (appelé aussi vodoune) est en réalité une religion complexe, tenant du chamanisme et de l’animisme. Il compte un panthéon de dieux symbolisant souvent des forces de la nature (la mer, la foudre) ainsi qu’un Être Suprême, créateur de tous les autres dieux, associé d’ailleurs au Dieu des chrétiens. Chaque divinité fait l’objet d’un culte spécifique, avec ses prêtres, et ses adeptes.

A Ouidah, dans le Sud du bénin, il y a une forêt sacrée. Elle a été aménagée en parc, où sont exposées des sculptures d’artistes contemporains représentants quelques uns de ces dieux. Mais les véritables objets de cultes sont les arbres dont deux majestueux Cola Gigantea. L’un est un ancien Roi de Ouidah. L’autre est le sujet principal d’un miracle qui aurait eu lieu en 1988. Cette année-là, il y eut à Ouidah une grande tempête qui déracina plusieurs arbres. Ce Cola gigantea n’avait pas été épargné, et les habitants décidèrent de le débiter afin de libérer la passage vers le monastère. Alors qu’ils arrivaient à la fin de leur tâche, ils s’endormirent soudainement. A leur réveil, l’arbre était de nouveau enraciné! Sur la photo, on voit bien les nouvelles branches, qui ont poussé par la suite.


Le dieu de la fécondité

une adepte vaudou novice

Le dieu de la foudre

Cola gigantea

L'entrée du monastère

Le miracle du Cola gigantea de la forêt de Ouidah

A consulter également:

Mon premier rituel vaudou

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s