5 bonnes raisons pour visiter le Burkina Faso (et d’autres pays d’Afrique de l’Ouest)


Sur la dune d'Oursi (Nord du Burkina)

1. Parce que vous serez parfois le seul touriste du coin!

Ou presque… Même dans les sites d’exception du Burkina Faso (Banfora et les pics de Sindou, le centre ville et la mosquée de Bobo-Dioulasso, la dune orange d’Oursi, le marché de Gorom-Gorom, ou celui de Markoye), vous pourrez vous retrouver être le seul « nassara », « toubabou », « blanc » du coin! En tout cas, ce qui est sûr, c’est que vous n’en croiserez pas beaucoup. Et c’est reposant.

Les raisons?

Certains avancent qu’il n’y a rien à y voir au Burkina Faso, ce que je réfute. Il suffit d’ouvrir les yeux!

Le prix du visa (75 euro pour 3 mois, c’est cher), et puis peut-être aussi pas mal de préjugés sur l’Afrique concernant la sécurité.

Les pics de Sindou. Mais où est le car plein de touristes?...

2. Parce qu’il y a les Burkinabés.

Le tourisme n’est pas très développé, et vous croiserez beaucoup de gens, même en ville, qui viendront vous parler, vous accueillir, vous souhaiter « bonne arrivée ». Les burkinabés sont réputés pour leur culture de l’accueil, après avoir passé bientôt 10 mois ici, je confirme. N’ayez pas de scrupules à prendre un guide si vous sortez de Ouagadougou (ce n’est pas nécessaire dans cette capitale). Ne prenez pas non plus le premier venu, vous pouvez me demander directement, ou passer par les forums Lonely Planet ou Routard. Un bon guide vous permettra de faire plein de choses : discuter avec les villageois (la plupart ne parlent pas français), éviter de traverser un lieu sacré (bon, c’est valable surtout en pays dogon) et de se retrouver entouré de villageois mécontents et armés de machettes (histoire vraie de nos couchsurfers bulgares, rassurez-vous, ce n’était que de l’intimidation…Mais, on ne joue pas avec le Sacré, ici!)

Un petit garçon berger peul vers Dori (Nord du Burkina Faso)

3. Pour les soirées africaines en ville

Seno, en fulfuldé (la langue des peuls) signifie "désert"

Il faut aller dans les maquis pour danser sur du coupé-décalé. Le coupé-décalé est un genre ivoirien très rythmé qui a un énorme succès. On s’assied autour de la piste de danse (attention, c’est bruyant, et souvent les enceintes grésillent, donc on peut s’en éloigner aussi!), on commande sa Brakina (ou Sob.bra) si on aime la bière ou une « sucrerie » (fanta, coca, sprite), éventuellement un poulet braisé… Et puis vous regardez, les gens se parler et partir dans de grands éclats de rire, les hommes et les femmes danser. Il n’y a rien d’autre à faire? Tant mieux. Vous êtes juste en Afrique.

4. Pour les soirées africaines en brousse

le soleil se couche au pays des dogons (Mali)

Vous vous demandez comment il est possible aujourd’hui de vivre sans eau courante et sans électricité? Eh bien, rendez-vous au Burkina Faso. Beaucoup de villages de brousse (savane) ne sont pas encore équipés. Vous y verrez les étoiles comme jamais, et vous goûterez au silence de la brousse, entrecoupé parfois des bêlements des moutons, ou du braiement de l’âne… Vous n’oublierez pas non plus que si c’est bien agréable pour vous, la population subit cette situation tous les jours, qu’elle est à l’origine, entre autres de problèmes de malnutrition (l’eau de puits est à l’origine de beaucoup de maladies). 300 millions d’Africains vivent sans accès à une eau saine (soit la moitié de la population du continent)

5. L’occasion de découvrir le tourisme solidaire

Voyager en Afrique, c’est aussi participer un peu à son développement. Une occasion de faire du tourisme moins « égoïste ». Pour visiter un village, vous aurez à payer une « taxe de tourisme ». Quand elle est bien employée par le chef du village, elle peut servir à développer des projets pour aider les habitants à mieux vivre :  équiper le village d’une pompe à eau, installer une école, un dispensaire… Pour cela, choisissez bien votre guide, et assurez-vous que l’argent qu’il vous a demandé pour cette taxe est bien reversé. Beaucoup de touristes qui ont visité des villages, sont repartis en France et ont crée une association pour aider les villageois.

Enfin, il y a aussi des villages d’éco-tourisme ou de tourisme solidaire. Je n’ai jamais testé cette formule, mais j’ai trouvé quelques pistes pour ceux que cela intéresse :

– la case d’Alidou : http://www.case-alidou.com

-l’association tempelga : http://www.tempelga.com

Publicités

17 réflexions sur “5 bonnes raisons pour visiter le Burkina Faso (et d’autres pays d’Afrique de l’Ouest)

  1. Ce sont cinq excellentes raisons Marjorie!
    Il faut vraiment que je fasse un tour dans le coeur de l’Afrique un jour. Ca a l’air tellement dépaysant.
    En tout cas merci pour les liens de tourisme solidaire; c’est vraiment utile pour les locaux alors que ça représente au final pas grand chose pour nous.

  2. Je n’ai encore jamais voyagé avec un guide et … si je peux éviter, je crois que je le ferai (bon, peut-être ai-je des préjugés… ).

    Vous avez toujours eu besoin de passer par un guide au Burkina?

    NowMadNow

    • Il y a certains endroits qui sont intéressants parce que tu peux discuter avec des villageois, ou bien apprendre quelque chose de la culture. Je pense que dans ces endroits, c’est plus compliqué sans un guide. Après, c’est comme les chasseurs ou les guitaristes de hard rock : il y a des bons et des mauvais… Mais un vrai bon guide te permettra de faire plus de choses intéressantes, et ce sera de surcroit une belle rencontre qui te permettra de vraiment découvrir le pays ou la région. Je vais faire un article dessus, tiens!

      • NowMadNow est une pure et dure he he…
        Il y a vraiment plein de guides différents. Un très bon passionné par ce qu’il fait peut vraiment apporter quelque chose je trouve.

      • Oui, oui, je suis d’accord. Un guide n’est pas toujours nécessaire, mais parfois, ce serait de se priver d’une vraie découverte, car après tout, il joue un peu le rôle d’un « initiateur » à la culture.

  3. Bon de toute façon j’avais déjà rajouté le Burkina à ma liste en lisant ton blog, donc cet article n’est qu’enfoncer une porte ouverte 😉

    Et pour ma chère Aline, il y a guide et guide, parfois comme le précise Marjorie un guide est bien utile, et si il est bon cela sera plus un compagnon de route qu’un « guide » proprement parlé. Mais bien sûr voyager sans est aussi extra. Il est bon de faire les deux, et peser le pour et le contre, comme toujours.

    • Youpi! Choisis bien ta saison, en tout cas, car la quarantaine de degrès quotidien, c’est dur dur, et ça ne te laisse pas beaucoup d’énergie pour bouger. En gros évite de février à fin août (j’englobe la saison des pluies avec!).
      Sinon, je viens de finir un article sur les guides! Et Sandro, comme tu as l’art de la formule, je vais reprendre tes mots pour « compagnon de route », c’est tout à fait juste pour certains!

  4. Très bon article …. j’ai vécu la même chose au Togo ! Je rajouterais également le charme d’attendre plus de 3h au restaurant ou de regarder un cuisinier passer 30 minutes à découper une mangue 😉 au début c’est assez agassant mais au bout de quelques temps on prend gout à ce mode de vie (tranquille)

  5. excellent article; je me documente un peu à droite et à gauche en vu d’un voyage au burkina avec mon épouse.
    comme guide, nous aurons mon cousin qu vit depuis 5 ans à bobo. il est venu en france ces jours ci et il a passé 2 jours avec nous. avec toutes les anecdotes qu’il nous a raconté, nous avons décidé d’aller chez lui à bobo et ce au mois de février 2013.

  6. sympa cette approche. Nous partons aussi avec ma femme en février 2013, ne fera t il pas trop chaud? je lis des informations diverses à ce sujet.
    Nous partons dans un but solidaire, pour notre voyage de noce, et les liens sont utiles pour voir ce qui se fait déjà. Je garde le lien de ce petit forum dans un coin pour amener quelques infos dans les prochaines semaines!

  7. coucou, merci pour l article, il est super,je me renseigne un peu ,on est trois et nous partons fin janvier début février 2013 en mission humanitaire dans l optique à cote ZINIARE ,et on passerai une petite semaine de liberté et on voudrait connaitre les endroits insolites ou sympa à visiter ? MERCI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s