Le mot de la fin… et celui du début


Vous avez vu? C’est nouveau!

Oui, 10 mois au Burkina, c’est fini. Maintenant, c’est ici, et ici c’est ailleurs.

J’ai voulu conserver l’adresse du blog, et intégrer l’ancien contenu à une nouveau projet qui s’intègre plus à ma vie.

Surtout, n’hésitez pas à me dire ce que vous pensez du nouveau thème du blog, du titre…

Mais il faut d’abord que je vous raconte l’histoire d’une transition…

Un proverbe dit « tu peux quitter l’Afrique, mais l’Afrique ne te quittera pas ».

Aujourd’hui, que me reste-t-il de mon séjour de  10 mois au Burkina? Deux numéros de téléphone d’amis burkinabé, le site de Péroline pour avoir des nouvelles fraîches du pays, mes amies françaises et franco-burkinabé, peut-être encore quelques parasites cachés au fond de mon estomac, et surtout un regard changé sur le Continent. Les clichés négatifs renvoient à de tristes réalités : pauvreté, malnutrition, maladies, une minorité vivant dans un luxe inouï, le reste vivotant au jour le jour. Heureusement, la réalité est bien plus complexe, et la vie, la joie, la musique, les musiques, les modes, l’élégance, l’humour, les enfants qui rient et qui chantent, les vraies rencontres, sont présentes, partout.

Je me rappelle qu’il y a presque un an jour pour jour, alors que nous rentrions dans notre maison, nous croisions Inoussa, peut-être pour la troisième fois de la journée. Inoussa, ce fut notre voisin pendant 10 mois, et il est devenu un ami. Il travaille comme gardien pour l’ONASER (office pour la securité routière). Il connaît tout le quartier ou presque. Ce soir-là, il nous avait invité avec ses amis du même 6-mètres à jouer à la pétanque. La nuit tombée, on les a retrouvés. On a bu notre premier thé, le mauritanien, celui qu’on boit trois fois. Il était très sucré, et aromatisé à l’ananas. On y avait ajouté aussi des arachides. C’est délicieux, l’arachide fraîche qui fond dans le thé.

Eglise, Saïda, Sud du Liban

Aujourd’hui, je suis à Habbouche, dans le Sud du Liban. Autour de moi, il y a Suzanne et Zikar. Ce sont les propriétaires de notre meublé. Suzanne nous régale tous les jours en nous apportant un peu de la cuisine qu’elle a préparée. Zikar écoute du jazz, le soir. Dans la journée, ils boivent le café, sur le seuil de leur papeterie. La famille, les amis, les clients vont et viennent. Parfois certains s’arrêtent et partagent le café. Nous aussi. Et puis tout autour de Habbouche, il y a les collines et la nuit, les lumières des villages voisins semblent flotter entre les étoiles.

Publicités

10 réflexions sur “Le mot de la fin… et celui du début

  1. Bonjour Marjorie,
    J’attendais avec impatience ce nouvel article. Hier j’ai vu le nouveau nom de votre blog que je trouve adéquat, parfait, s’inscrivant dans la pérennité et ai d’ailleurs dès hier soir, j’ai mis à jour votre lien depuis mon blog.
    Personnellement j’aime beaucoup ce nouveau design, plus aéré, plus fluide que le précédent.
    Cela me fait un immense plaisir de vous lire, de « redécouvrir », à travers vos mots, votre sensibilité, le Liban, ce pays qui me fascine et que j’aime tant.
    Merci pour « les lumières des villages qui semblent flotter entre les étoiles » que vous m’offrez. Votre texte m’a ravie et transportée dans la magie de ce pays.
    Bonne installation et à bientôt.
    Carole

  2. Moi aussi j’étais impatiente de te lire 🙂

    Je comprends à quel point l’Afrique continue à te hanter, j’ai vécu avec des gens qui ont eu ce sentiment toute leur vie par rapport à ce continent…

    Bonne chance dans cette nouvelle vie au Liban!
    Aline

  3. Quel plaisir de te retrouver sur le blog…et de lire avec gourmandise tes impressions, tes nouveaux contacts,tes belles descriptions des lieux et des personnes qui t’entourent
    .Merci aussi, pour ce nouvel éclairage, de ce Liban que j’ai tant aimé.
    Au bord de Seine

  4. Très belle transition entre deux magnifiques pays…merci pour tous les bons plans au Burkina, ton blog est un sacré coup de pouce dans ma nouvelle vie ici, dans ton ancienne maison également…et Inoussa…quel personnage! bon courage pour la suite!

  5. Ah chouette!! je repartais sur ton blog opur voir s’il y avait un lien pour un blog sur le Liban. Bonne idée d’avoir tout rassembler!! l’interface est très chouette, et merci d’avoir reciter mon blog. Malheureusement, les nouvelles ne seront plus directement fraiches car je suis rentrée en France, mais le blog continuera à être alimenter avec les infos qui vont et viennnent de là bas!!
    Bonne continuation!!

  6. C’est très très beau, votre blog. Surtout la phrase « Ici, c’est ailleurs », et en général la lecture est légère, non-forcée, il y de l’humour et c’est triste en même temps – une combinaison parfaite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s